Française poésie

Poèmes en français

La ronde sous la cloche

Douze magiciens dansaient une ronde sous la grosse cloche De Saint-Jean. Ils évoquèrent l’orage l’un après l’autre, Et du fond […]

Octobre

Les petits savoyards sont de retour, et déjà leur cri Interroge l’écho sonore du quartier ; comme les hiron- Delles […]

A M. Charles Nodier

L’homme est un balancier qui frappe une monnaie à son Coin. La quadruple porte l’empreinte de l’empereur, La médaille du […]

Les gueux de nuit

– Ohé! rangez-vous qu’on se chauffe! – Il ne te manque Plus que d’enfourcher le foyer! Ce drôle a les […]

La viole de Gamba

Le maître de chapelle eut à peine interrogé de l’ar- Chetla viole bourdonnante, qu’elle lui répondit par un Gargouillement burlesque […]

La Tour de Nesle

– » Valet de trèfle! » – » Dame de pique! de gagne! » – Et le soudard qui perdait […]

A M. Victor Hugo

Le livre mignard de tes vers, dans cent ans comme Aujourd’hui, sera le bien choyé des châtelaines, des Damoiseaux et […]

Encore un printemps

Encore un printemps, – encore une goutte de rosée, qui Se bercera un moment dans mon calice amer, et qui […]

L’alchimiste

Rien encore! – Et vainement ai-je feuilleté pendant Trois jours et trois nuits, aux blafardes lueurs De la lampe, les […]

L’écolier de Leyde

Il s’assied dans son fauteuil de velours d’Utrecht, Messire Blasius, le menton dans sa fraise de fine Dentelle, comme une […]

Le bibliophile

Ce n’était pas quelque tableau de l’école flamande, un David-Téniers, un Breughel d’Enfer, enfumé à n’y pas Voir le diable. […]

Départ pour le sabbat

Ils étaient là une douzaine qui mangeaient la soupe À la bière, et chacun d’eux avait pour cuillère l’os De […]

La salamandre

– » Grillon, mon ami, es-tu mort, que tu demeures sourd Au bruit de mon sifflet, et aveugle à la […]

Le fou

La lune peignait ses cheveux avec un démêloir d’ébène Qui argentait d’une pluie de vers luisants les collines, Les prés […]

Ma chaumière

Ma chaumière aurait, l’été, la feuillée des bois pour Parasol, et l’automne, pour jardin, au bord de la fenêtre, Quelque […]

Le clair de lune

Oh! qu’il est doux, quand l’heure tremble au clocher, La nuit, de regarder la lune qui a le nez fait […]

Le soir sur l’eau

La noire gondole se glissait le long des palais de marbre, Comme un bravo qui court à quelque aventure de […]