Française poésie

Poèmes en français

Paysage

Je veux, pour composer chastement mes églogues, Coucher auprès du ciel, comme les astrologues, Et, voisin des clochers, écouter en […]

Les promesses d’un visage

J’aime, ô pâle beauté, tes sourcils surbaissés, D’où semblent couler des ténèbres, Tes yeux, quoique très noirs, m’inspirent des pensers […]

Le vin des chiffonniers

Souvent, à la clarté rouge d’un réverbère Dont le vent bat la flamme et tourmente le verre, Au coeur d’un […]

Élévation

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées, Des montagnes, des bois, des nuages, des mers, Par delà le soleil, par delà […]

Sépulture

Si par une nuit lourde et sombre Un bon chrétien, par charité, Derrière quelque vieux décombre Enterre votre corps vanté, […]

Châtiment de l’orgueil

En ces temps merveilleux où la Théologie Fleurit avec le plus de sève et d’énergie On raconte qu’un jour un […]

Le jet d’eau

Tes beaux yeux sont las, pauvre amante! Reste longtemps, sans les rouvrir, Dans cette pose nonchalante Où t’a surprise le […]

Harmonie du soir

Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir ; Les sons et les […]

Le coucher du soleil romantique

Que le soleil est beau quand tout frais il se lève, Comme une explosion nous lançant son bonjour! – Bienheureux […]

Le gouffre

Pascal avait son gouffre, avec lui se mouvant. – Hélas! tout est abîme, – action, désir, rêve, Parole! et sur […]

Chanson d’après-midi

Quoique tes sourcils méchants Te donnent un air étrange Qui n’est pas celui d’un ange, Sorcière aux yeux alléchants, Je […]

Le vin des amants

Aujourd’hui l’espace est splendide! Sans mors, sans éperons, sans bride, Partons à cheval sur le vin Pour un ciel féerique […]

Le serpent qui danse

Que j’aime voir, chère indolente, De ton corps si beau, Comme une étoffe vacillante, Miroiter la peau! Sur ta chevelure […]

Les bijoux

La très-chère était nue, et, connaissant mon coeur, Elle n’avait gardé que ses bijoux sonores, Dont le riche attirail lui […]

La musique

La musique souvent me prend comme une mer! Vers ma pâle étoile, Sous un plafond de brume ou dans un […]