Française poésie

Poèmes en français


Poeme Cache ton corps soubs un habit funeste

Cache ton corps soubs un habit funeste ;
Ton lict, Margot, a perdu ses chalans,
Et tu n’es plus qu’un miserable reste
Du premier siecle, et des premiers Galans.

Il est certain que tu vins sur la terre
Avant que Rome eût détroné ses Rois
Et que tes yeux virent naistre la guerre
Qui mit les Grecs dans un cheval de bois.

La Mort hardie, et soubs qui tout succombe,
N’ose envoyer ta carcasse à la tombe,
Et n’est pour toy qu’un impuissant Demon.

Veux-tu sçavoir quel siecle t’a portée?
Je te l’aprends. Ton corps est du limon
Qui fut paistri des mains de Prometée.


Poeme Cache ton corps soubs un habit funeste - François Maynard