Française poésie

Poèmes en français


Poeme Mais musique alors

Mais musique alors
De mots qui s’avère,
Parlers étrangers
Du sud et du nord,

Offices, bureaux
Et comptoirs ouverts
Où s’en vont pressés
Commis et clercs d’eau,

Rue qui dit sa vie
Toute de gens pleine,
Dans le vent qui rit,
Qui le suit son lot,

Musiques dans l’air
Des heures qui viennent,
Dites à voix pleine
Par des cloches claires,

C’est au long des mois,
Dans l’an qui s’enchaîne,
A chacun sa joie,
A chacun sa peine,

Et saison qui vient
Dans le temps qui va,
Rue fêtant le Saint
Ou le jour qu’elle a.


Poeme Mais musique alors - Max Elskamp