Française poésie

Poèmes en français

Poeme Rondel

Mademoiselle Valentine
A les yeux clairs et le teint blanc ;
Comme un calice étincelant,
Elle ouvre sa bouche enfantine.

Le rondeau, le sonnet galant
Semblent croître sous sa bottine ;
Mademoiselle Valentine
A les yeux clairs et le teint blanc.

Son épaule ondule, mutine
Et pareille au flot nonchalant,
Et vous l’adorez en tremblant,
Ô mon coeur! vous qu’elle piétine.
Mademoiselle Valentine
A les yeux clairs et le teint blanc!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)

Poeme Rondel - Albert Glatigny