Française poésie

Poèmes en français


Poeme Le châtiment de la cuisson appliqué aux imposteurs

Chaque fois que les gens découvrent son mensonge,
Le châtiment lui vient, par la colère accru.
» Je suis cuit, je suis cuit! » gémit-il comme en songe.

Le menteur n’est jamais cru.


Poeme Le châtiment de la cuisson appliqué aux imposteurs - Alphonse Allais