Française poésie

Poèmes en français

Versailles

Ô Versaille, ô bois, ô portiques, Marbres vivants, berceaux antiques, Par les dieux et les rois Elysée embelli, A ton […]

La jeune captive

» L’épi naissant mûrit de la faux respecté ; Sans crainte du pressoir, le pampre tout l’été Boit les doux […]

Suzanne

Je dirai l’innocence en butte à l’imposture, Et le pouvoir inique, et la vieillesse impure, L’enfance auguste et sage, et […]

A Abel

Abel, doux confident de mes jeunes mystères, Vois, mai nous a rendu nos courses solitaires. Viens à l’ombre écouter mes […]

Mnaïs

Bergers, vous dont ici la chèvre vagabonde, La brebis se traînant sous sa laine féconde, Au front de la colline […]

Art d’aimer, fragment II

Quand l’ardente saison fait aimer les ruisseaux, A l’heure où vers le soir, cherchant le frais des eaux, La belle […]

L’amour et le berger

Loin des bords trop fleuris de Gnide et de Paphos, Effrayé d’un bonheur ennemi du repos, J’allais, nouveau pasteur, aux […]

La jeune Locrienne

» Fuis, ne me livre point. Pars avant son retour ; » Lève-toi ; pars, adieu ; qu’il n’entre, et […]

A Fanny (II)

Mai de moins de roses, l’automne De moins de pampres se couronne, Moins d’épis flottent en moissons, Que sur mes […]

A de Pange

De Pange, le mortel dont l’âme est innocente, Dont la vie est paisible et de crimes exempte, N’a pas besoin […]

Hercule

Oeta, mont ennobli par cette nuit ardente, Quand l’infidèle époux d’une épouse imprudente Reçut de son amour un présent trop […]

Bel astre de Vénus

Bel astre de Vénus, de son front délicat Puisque Diane encor voile le doux éclat, Jusques à ce tilleul, au […]

Art d’aimer, fragment VIII

Qu’il est doux, au retour de la froide saison, Jusqu’au printemps nouveau regagnant la maison, De la voir devant vous […]

Art d’aimer, fragment III

Ainsi le jeune amant, seul, loin de ses délices, S’assied sous un mélèze au bord des précipices, Et là, revoit […]

A l’hirondelle

Fille de Pandion, ô jeune Athénienne, La cigale est ta proie, hirondelle inhumaine, Et nourrit tes petits qui, débiles encor, […]