Française poésie

Poèmes en français


Poeme Par quel sort, par quel art, pourrois-je à ton coeur rendre

Par quel sort, par quel art, pourrois-je à ton coeur rendre
Au moins s’il peut vers moy s’engourdir de froideur,
Ceste vive, gentille, et vertueuse ardeur
Qui vint pour moy soudain, de soy-mesme s’éprendre.

Et quoy? la pourrois tu comme au paravant prendre
Pour fatale rencontre, et parlant en rondeur
D’esprit, comme je croy, la juger pour grand heur,
Qui plus à ton esprit contentement engendre.

Tel que je m’en sentois, indigne je m’en sens,
Mais de ta foy ma foy s’accroist avec le tems.
Quel moyen donc? si c’est par grandeurs, je le quitte :

Si par armes et gloire, au haut coeur nos malheurs
S’opposent : si par vers, tu as des vers meilleurs :
Ton hault jugement peut sauver seul mon merite.


Poeme Par quel sort, par quel art, pourrois-je à ton coeur rendre - Etienne Jodelle