Française poésie

Poèmes en français


Poeme Je songe aux ciels marins

Je songe aux ciels marins, à leurs couchants si doux,
A l’écumante horreur d’une mer démontée,
Au pêcheur dans sa barque, aux crabes dans leurs trous,
A Néere aux yeux bleus, à Glaucus, à Protée.

Je songe au vagabond supputant son chemin,
Au vieillard sur le seuil de la cabane ancienne,
Au bûcheron courbé, sa cognée à la main,
A la ville, à ses bruits, à mon âme, à sa peine.


Poeme Je songe aux ciels marins - Jean Moréas