Française poésie

Poèmes en français

Le Printemps

A Mlle *** Voici le Printemps, la saison des roses. Plus de rameaux nus, de gazons jaunis ; Plus de […]

Mai

Hozanna! La forêt renaît de ses ruines ; La mousse agrafe au roc sa mante de velours ; La grive […]

A M. de Siarit

Quand tous les jours mon coeur vieilli se désenchante, Pourrais-je ne pas faire un sympathique accueil A ce frère inconnu […]

Amitié

A Mlle N*** Je connais un petit ange Lequel n’a jamais mouillé Sa blanche robe à la fange Dont notre […]

Septembre

L’atmosphère dort, claire et lumineuse ; Un soleil ardent rougit les houblons ; Aux champs, des monceaux de beaux épis […]

Noces de diamant

A M. et Mme C. P*** O mes chers vieux amis, à l’époque trop brève, Et pour moi disparue, hélas! […]

Mars

Adieu les jours sereins, et les nuits étoilées! La neige à flocons lourds s’amoncelle à foison Au penchant des coteaux, […]

A Mme Eliza Frank

Quand la nuit tombe, – au bord secret des étangs clairs, Où le flot balancé dans son urne trop pleine […]

Le cap Trinité

C’est un bloc écrasant dont la crête surplombe Au-dessus des flots noirs, et dont le front puissant Domine le brouillard, […]

Caughnawaga

C’est le dernier soupir d’un monde agonisant. Venez voir ces débris des antiques peuplades, Anciens rois du désert, terribles ancelades […]

Le lac de Beloeil

A Mlle C. D. Qui n’aime à visiter ta montagne rustique, O lac qui, suspendu sur vingt sommets hardis, Dans […]

Montebello

Pittoresque manoir, retraite hospitalière Où Papineau vaincu coula ses derniers jours, J’aime à revoir tes murs, ta terrasse, tes tours […]

Le Niagara

L’onde majestueuse avec lenteur s’écoule ; Puis, sortant tout â coup de ce calme trompeur, Furieux, et frappant les échos […]

A mon ami Alphonse Leduc

Le jour de son mariage Le bonheur de la vie est un fatal problème Que pour résoudre il faut, son […]

Janvier

La tempête a cessé. L’éther vif et limpide A jeté sur le fleuve un tapis d’argent clair, Où l’ardent patineur […]

Décembre

Le givre étincelant, sur les carreaux gelés, Dessine des milliers d’arabesques informes ; Le fleuve roule au loin des banquises […]

Le rapide

L’eau qui se précipite en énorme volume, Heurtant l’angle des rocs sur leur base tremblants, Avec de longs cris sourds […]

Avril

La neige fond partout ; plus de lourde avalanche. Le soleil se prodigue en traits plus éclatants ; La sève […]

Spencer wood

A Mlles Letellier de Saint-Just En amont de Québec, on fait la découverte D’un pavillon tout blanc coquettement posé Sur […]