Française poésie

Poèmes en français


Poeme Par ce dizain clairement je m’accuse

Par ce dizain clairement je m’accuse
De ne savoir tes vertus honorer,
Fors du vouloir, qui est bien maigre excuse :
Mais qui pourrait par écrit décorer
Ce qui de soi se peut faire adorer?

Je ne dis pas, si j’avais ton pouvoir,
Qu’à m’acquitter ne fisse mon devoir,
À tout le moins du bien que tu m’avoues.

Prête-moi donc ton éloquent savoir
Pour te louer ainsi que tu me loues!

(Rymes VI)


Poeme Par ce dizain clairement je m’accuse - Pernette Du Guillet