Française poésie

Poèmes en français


Poeme Rondeau

Au bon vieux temps que l’amour par bouquets
Se démenait, et, par joyeux caquets,
La femme était trop sotte et trop peu fine :
Le temps depuis qui tout fine et affine
Lui a montré à faire ses acquêts.

Lors les seigneurs étaient petits nacquets* :
D’aulx et d’oignons se faisaient des banquets ;
Et n’était bruit de ruer en cuisine,
Au bon vieux temps.

Dames aux huis n’avaient clés ni locquets ;
Leur garde-robe était petits paquets
De canevas ou de grosse étamine ;
Or, diamants on laissait en leur mine,
Et les couleurs porter aux perroquets
Au bon vieux temps.

(*) laquais


Poeme Rondeau - Victor Brodeau