Française poésie

Poèmes en français


Poeme Aucune aile ici-bas n’est pour longtemps posée

Aucune aile ici-bas n’est pour longtemps posée.
Quand elle était petite, elle avait un oiseau ;
Elle le nourrissait de pain et de rosée
Et veillait sur son nid comme sur un berceau.
Un soir il s’échappa. Que de plaintes amères!
Dans mes bras en pleurant je la vis accourir,…
Jeunes filles, laissez, laissez, ô jeunes mères,
Les oiseaux s’envoler et les enfants mourir!

C’est une loi d’en haut qui veut que tout nous quitte ;
Le secret du Seigneur, nous le saurons un jour.
Elle grandit. La vie, hélas! marche si vite!
Elle eut un doux enfant, un bel ange, un amour.
Une nuit, triste sort des choses éphémères!
Cet enfant s’éteignit, sans pleurer, sans souffrir…
Jeunes filles, laissez, laissez, ô jeunes mères,
Les oiseaux s’envoler et les enfants mourir!


Poeme Aucune aile ici-bas n’est pour longtemps posée - Victor Hugo