Française poésie

Poèmes en français


Poeme Mon cuer, estouppe tes oreilles

Mon cuer, estouppe* tes oreilles
Pour le vent de merencolie!
S’il y entre, ne doubte mye,
Il est dangereux a merveilles.

Soit que tu donnes ou tu veilles,
Fais ainsi que dy, je t’en prie ;
Mon cuer, estouppe tes oreilles
Pour le vent de merencolie!

Il cause doleurs nompareilles
Dont s’engendre la maladie
Qui n’est pas de legier guerie.
Croy moy, s’a Raison te conseilles,
Mon cuer, estouppe tes oreilles!

(*) bouche


Poeme Mon cuer, estouppe tes oreilles - Charles D' Orleans