Française poésie

Poèmes en français


Poeme Ballade de frère Lubin

Pour courir en poste à la ville
Vingt fois, cent fois, ne sais combien ;
Pour faire quelque chose vile,
Frère Lubin le fera bien ;
Mais d’avoir honnête entretien
Ou mener vie salutaire,
C’est à faire à un bon chrétien,
Frère Lubin ne le peut faire.

Pour mettre, comme un homme habile
Le bien d’autrui avec le sien,
Et vous laisser sans croix ni pile,
Frère Lubin le fera bien :
On a beau dire, je le tien :
Et le presser de satisfaire,
Jamais ne vous en rendra rien,
Frère Lubin ne le peut faire.

Pour débaucher par un doux style
Quelque fille de bon maintien,
Point ne faut de vieille subtile,
Frère Lubin le fera bien.
Il prêche en théologien,
Mais pour boire de belle eau claire,
Faites-la boire à votre chien,
Frère Lubin ne le peut faire.

ENVOI

Pour faire plutôt mal que bien,
Frère Lubin le fera bien ;
Et si c’est quelque bonne affaire,
Frère Lubin ne le peut faire.


Poeme Ballade de frère Lubin - Clément Marot