Française poésie

Poèmes en français

  • Verger (II)
  • Il suffit que, sur un balcon
  • Les tours, les chaumières, les murs
  • Puisque tout passe
  • Comment encore reconnaître
  • Fenêtre, qu’on cherche souvent
  • Voici encor de l’heure qui s’argente
  • Verger (VII)
  • Tout se passe à peu près comme
  • Eau qui se presse, qui court
  • J’ai une telle conscience
  • Verger (III)
  • Paume
  • Cela ne te donne-t-il pas le vertige
  • L’aurai-je exprimé, avant de m’en aller
  • Eros (II)
  • Le dormeur
  • Corne d’abondance
  • Ô nostalgie des lieux
  • La fontaine
  • C’est qu’il nous faut consentir
  • Dans la multiple rencontre
  • Un rose mauve dans les hautes herbes
  • Préfères-tu, rose, être l’ardente compagne
  • Cette lumière peut-elle
  • Elle passe des heures émues
  • La déesse
  • Sanglot, sanglot, pur sanglot
  • Verger (V)
  • Après une journée de vent
  • Quel calme nocturne, quel calme
  • C’est pour t’avoir vue
  • Eros (I)
  • Eros (IV)
  • Beau papillon près du sol
  • Printemps
  • Pays, arrêté à mi-chemin
  • Été : être pour quelques jours
  • Petite cascade
  • Contrée ancienne, aux tours qui insistent
  • Verger (VI)
  • Tout ici chante la vie de naguère
  • N’es-tu pas notre géométrie
  • Comme tel qui parle de sa mère
  • Si l’on chante un dieu
  • Chemins qui ne mènent nulle part
  • Sur le soupir de l’amie
  • Une rose seule, c’est toutes les roses
  • Vois-tu, là-haut, ces alpages
  • Eros (III)
  • Avant que vous comptiez dix
  • Ô bonheur de l’été
  • Arrêtons-nous un peu
  • Douce courbe le long du lierre
  • Reste tranquille, si soudain
  • Verger (I)
  • C’est le paysage longtemps
  • Le silence uni de l’hiver
  • C’est presque l’invisible qui luit
  • La dormeuse
  • Verger (IV)
  • Tu me proposes, fenêtre étrange
  • La passante d’été
  • Vues des Anges, les cimes
  • Notre avant-dernier mot
  • Combien a-t-on fait aux fleurs
  • Dis-moi, rose, d’où vient
  • Tel cheval qui boit à la fontaine
  • Comme un verre de Venise
  • Portrait intérieur
  • La biche
  • Ce soir mon coeur fait chanter
  • Entre le masque de brume
  • N’est-ce pas triste
  • Ô mes amis, vous tous
  • De ton rêve trop plein
  • Au ciel, plein d’attention
  • Qu’il est doux parfois
  • Lampe du soir, ma calme confidente
  • Rose, eût-il fallu te laisser dehors
  • Combien de ports pourtant
  • Fragment d’ivoire
  • Souvent au-devant de nous
  • Je te vois, rose, livre entrebâillé