Française poésie

Poèmes en français

Poeme Locutions des Pierrots, III

Ah! sans Lune, quelles nuits blanches,
Quels cauchemars pleins de talent!
Vois-je pas là nos cygnes blancs?
Vient-on pas de tourner la clanche?

Et c’est vers toi que j’en suis là,
Que ma conscience voit double,
Et que mon coeur pêche en eau trouble,
Ève, Joconde et Dalila!

Ah! par l’infini circonflexe
De l’ogive où j’ahanne en croix,
Vends-moi donc une bonne fois
La raison d’être de Ton Sexe!


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)

Poeme Locutions des Pierrots, III - Jules Laforgue