Française poésie

Poèmes en français


Poeme Locutions des Pierrots, XV

J’entends battre mon Sacré-Coeur
Dans le crépuscule de l’heure,
Comme il est méconnu, sans soeur,
Et sans destin, et sans demeure!

J’entends battre ma jeune chair
Équivoquant par mes artères,
Entre les Édens de mes vers
Et la province de mes pères.

Et j’entends la flûte de Pan
Qui chante : » bats, bats la campagne!
» Meurs, quand tout vit à tes dépens ;
» Mais entre nous, va, qui perd gagne! «


Poeme Locutions des Pierrots, XV - Jules Laforgue